Projets

Campus Biel/Bienne

 

 Campus Biel/Bienne
 

Grand campus Biel/Bienne

Le 22 mars 2012, le Grand Conseil a voté pour le grand campus qui réunira technique, informatique, architecture, bois et génie civil à la gare de Bienne. En tant que membres du comité pour le campus, nous sommes très heureux de cette décision positive en matière de politique éducative prise par le Grand Conseil. Nous sommes convaincus que grâce à cela, la compétitivité de la HESB dans le domaine technique augmentera de façon conséquente. Ce campus encouragera également le travail interdisciplinaire et renforcera le transfert de connaissances et de technologies entre les hautes écoles et l’économie. Ce dernier point revêt une importance particulière dans notre région économique qui est considérée comme un eldorado dans le domaine de l’high-tech, grâce à des secteurs comme l’industrie horlogère, la technique médicale, la microtechnique et la communication/TI. A long terme, ce campus permettra également de combattre le manque de main-d’œuvre spécialisée. Enfin il constitue une base indispensable en vue d’un éventuel parc d’innovation.

Activités de lobbying de la Chambre économique Bienne-Seeland

Jusqu’à la décision du 22 mars 2012, la Chambre économique Bienne-Seeland a opéré un lobbying actif en faveur du Campus Biel/Bienne.

Le lobbying pour le Campus Biel/Bienne comprenait des activités sur quatre niveaux:

1.) Lobbying politique direct au sein des organes politiques concernés, auprès des partis, dans les différents conseils et assemblées etc. En matière de lobbying politique, nous avons d’abord fourni un travail d’information, nous avons en effet présenté le projet Campus Biel/Bienne, répondu aux questions et mené des discussions. Mais il s’agissait également de prendre la température, de négocier, de convaincre. Le lobbying politique professionnel a uniquement été rendu possible grâce au précieux soutien des membres du Grand Conseil que sont Jakob Etter, Adrian Kneubühler, Peter Moser et à celui du maire Erich Fehr.

2.) Communication: il s’agissait ici de trouver les moyens appropriés en vue d’une communication adaptée auprès des médias, des membres du Grand Conseil et autres acteurs impliqués. Les moyens de communication ont notamment été nos deux journaux campus, notre site Internet www.campus-bienne.ch, les cartes postales campus, les argumentaires, les communiqués destinés aux médias et les déclarations des entreprises, des étudiants et des professeurs en tant que personnes directement concernées. Dans le domaine de la communication, nous avons été soutenu par le bureau GebelGebel.

3.) Manifestations: notre action à la mairie de Berne a consisté en deux opérations de distribution. Nous étions ainsi directement en contact avec les membres du Grand Conseil, nous pouvions recueillir leurs impressions et ici aussi tenter de les convaincre. En février 2012, nous avons organisé en collaboration avec l’UCI du Canton de Berne, section Bienne-Seeland l’action ours en neige sur la place Robert Walser, afin de montrer que sans architecture, un Campus Biel/Bienne n’a pas de sens. Les retombées médiatiques de cet évènement furent très élevées. Il fut notamment relayé par 20 Minutes, BZ, Bund, Le quotidien, Berner Oberländer, RJB, Journal du Jura et Bieler Tagblatt. Le rendez-vous économique d’octobre 2011 avait également pour thème le campus. Il a largement contribué à sensibiliser notre région à cette thématique.

4.) Réseaux: avec plus de 500 membres renommés au sein du comité du campus, nous sommes parvenus à trouver des promoteurs (régionaux pour la plupart) pour le projet. Mais nous avons rapidement constaté que nous aurions également besoin de réseaux et de promoteurs suprarégionaux. Pour ce qui est des communiqués, nous avons pu compter entre autres sur Fred Gaegauf, CEO de Fritz Studer AG, Thoune, Nicole Loeb, membre du conseil d’administration de Loeb AG, Berne, Luc Frutiger, délégué au conseil d’administration, Frutiger AG, Thoune et Thomas Binggeli, VRP « Thömus », Oberried près de Berne.

Le lobbying a été possible grâce au travail d’arrache-pied du groupe stratégique Campus Biel/Bienne. La Chambre économique Bienne-Seeland tient à remercier chaleureusement toutes ces personnes engagées.

Quelle est la suite du programme pour le Campus Biel/Bienne?

La balle se trouve désormais dans le camp politique. Le calendrier approximatif non contraignant dans ce domaine est le suivant:

  • Automne 2012: crédit de planification a été accepté par le Conseil d'état
  • Hiver 2013/2014: crédit pour l'établissement des plansincluant l'acquisition de terrain
  • Hiver 2014: L’OIC lance le concours de projet
  • Été 2015: C’est le bureau pool Architekten, de Zurich, qui a remporté le concours de projets.
  • Hiver 2015/2016: crédit de réalisation
  • Été 2017: Lors de sa session de juin, le Grand Conseil a adopté le crédit d’exécution de 233,5 millions de fr.
  • Printemps 2018: Les fouilles ont commencé sur «l’aire Feldschlössli» à Bienne. Coordonnés avec des fouilles de sauvetage archéologique, ils devraient durer une quinzaine de mois.
  • Printemps 2019: Le début officiel de la construction
  • Automne 2022: la haute école devrait ouvrir ses portes