A5: le dernier maillon

Le contournement autoroutier A5 Biel/Bienne corrigera une des dernières lacunes du réseau des routes nationales suisses: la liaison de Soleure à Yverdon. Parallèlement, le nouveau tronçon autour de Bienne reliera l’A5 à l’A16 (Transjurane) et à la T6 en direction de Berne.

L’A5 se traduira par une amélioration sensible de la qualité de vie dans la région puisque Bienne et Nidau, mais aussi les communes environnantes, seront délestées du trafic de transit.

La branche Est prend forme

Longue de 4,9 km, la branche Est ira de l’échangeur des Marais-de-Brügg à la jonction des Champs-de-Boujean. Elle créera une liaison rapide entre l’A16 (Transjurane) et l’A5 en direction de Soleure d’une part et la T6 direction Lyss/Berne d'autres part. Plusieurs axes urbains seront ainsi déchargés du trafic de transit.

Le tunnel du Büttenberg (1500 m), le tunnel du Längholz (2480 m) et la jonction des Marais-de-Brügg en constituent les éléments principaux. Les deux tunnels à double conduit sont en construction depuis 2007.

La jonction des Marais-de-Brügg réunira pour sa part les branches autoroutières venant de Soleure, Neuchâtel et Berne. Les travaux ont debuté à l’été 2012. D'ici 2017 la branche Est devrait être terminée.

Le soulagement apporté par la branche Ouest

Un projet général est prêt pour la branche Ouest, qui résulte d’un processus intense de planification participative ayant impliqué tous les milieux directement concernés. Des Marais-de-Brügg à la nouvelle jonction Bienne-Centre, ce tronçon du contournement empruntera sur 1300 m un souterrain passant sous le quartier des Weidteile. Puis il se poursuivra via le tunnel City (750 m) jusqu’à la semi-jonction Faubourg du Lac avant de desservir le tunnel à double sens de Vigneules.

 
Get Flash to see this player.
 
 Pôles de développement A5

La jonction de Bienne Centre dans le prolongement de la Rue de la Gabelle et la demi-jonction du Faubourg du Lac vers la route de Neuchâtel en constitueront les deux éléments clé. La jonction Bienne Centre a placé les planificateurs devant un défi de taille mais, grâce à l’étroite collaboration menée avec la région, la solution présentée fait consensus. Les nouveaux bâtiments commerciaux et de bureaux qui sortiront de terre le long de l’autoroute aideront à l’intégrer dans le paysage urbain et protègeront du bruit les zones d’habitation situées au-delà. La planification expérimentale réalisée avec les villes de Bienne et de Nidau a montré que le recouvrement intégral de l’autoroute n’aurait qu’une valeur urbanistique limitée. La construction de la branche Ouest doit débuter en 2019. La mise en service sera env. en 2030. 

Une bretelle pour raccorder

La branche Ouest comprend également la bretelle de raccordement de la rive droite du lac dotée du tunnel de Port. Long de près de 1700 m, celui-ci sera constitué d’un tube bidirectionnel à deux voies.

Un nouveau pont à quatre pistes enjambera le Canal Nidau-Büren pour desservir les Marais-de-Brügg. Pour des raisons ayant trait à la conservation du patrimoine, il sera construit à côté du pont-barrage existant et servira au trafic de transit et local vers et en provenance de Port. Le pont historique sera dévolu à la mobilité douce.

Tous les pôles de développement: