Infos concernant le coronavirus

La Chambre économique Bienne-Seeland (CEBS) et l'Union du Commerce et de l'Industrie du Canton de Berne, section Bienne-Seeland / Jura bernois (UCI) s'activent actuellement sur le sujet et restent en contact permanent avec les autorités responsables. L'objectif principal est de développer des mesures concrètes afin de soutenir tous les acteurs économiques de la région.
Nous informerons régulièrement nos membres concernant l’évolution de la situation. Vous pouvez également nous suivre sur FacebookInstagram et Linkedin pour les dernières nouvelles ou vous inscrire à notre newsletter.

Mesures actuelles

 

Travail

Travail à domicile recommandé : le travail à domicile est recommandé partout où il est possible de travailler à la maison sans effort disproportionné.

Obligation de porter un masque à l’intérieur : l’obligation générale de porter un masque s’applique également aux employés travaillant dans un espace intérieur accessible au public (p. ex., restaurants ou commerces de détail). Ailleurs, l’obligation générale de porter un masque sur le lieu de travail est abrogée. Cependant, l’employeur est toujours tenu de protéger son personnel. Il lui incombe donc de décider où et quand il est nécessaire de porter un masque sur le lieu de travail. 

 

Manifestations  

Pour les manifestations comptant jusqu’à 1000 personnes, les organisateurs peuvent décider s’ils souhaitent limiter l’accès des participants de plus de 16 ans aux seuls titulaires d’un certificat COVID valide. Les grandes manifestations de plus de 1000 personnes sont exclusivement accessibles aux titulaires d’un tel certificat.

À l'entrée, il est important que les organisateurs vérifient la validité du certificat et vérifient toujours une pièce d'identité correspondante avec photo (par exemple, carte d'identité ou passeport). En outre, les organisateurs de grandes manifestations doivent disposer d’une autorisation cantonale. 

Des exigences particulières en matière de taux d’occupation des locaux, de port obligatoire du masque et de consommation s’appliquent à toutes les manifestations dont l’accès n’est pas réservé aux seuls titulaires d’un certificat COVID. 

 

 

Masques

Le port du masque est obligatoire à l’intérieur des locaux accessibles au public, par exemple dans les magasins, les restaurants et les espaces clos des véhicules des transports publics. En règle générale : portez un masque à l’intérieur lorsque vous n’êtes pas à la maison et que vous ne pouvez pas constamment respecter la distance d’1,5 mètre avec les autres personnes.  

 

 

Restaurants et des bars

Les règles suivantes doivent être observées par les établissements de restauration (à l’exception des cantines).

  • À l’intérieur, les clients doivent consommer aux places assises.
  • À l’intérieur, le masque ne peut être retiré que lorsque l’on est assis à table.
  • Une distance d’1,5 mètre doit être respectée entre les tables ou une séparation doit être installée.
  • Les coordonnées d’une personne par groupe installée à l’intérieur doivent être collectées.
 

 

Isolement

Les personnes qui ont été testées positives au coronavirus doivent se placer en isolement. 

 

 

Quarantaine

Doivent se placer en quarantaine :

  • les personnes qui ont eu un contact étroit avec une personne positive. 
  • les personnes qui entrent en Suisse en provenance de zones présentant un risque élevé d'infection.  
 

Situation actuelle

 

Réglementation des cas de rigueur spéciaux

Le 18 juin dernier, le Conseil fédéral a décidé d’étendre la réglementation des cas spéciaux aux petites entreprises qui réalisent un chiffre d’affaires jusqu’à 5 millions de francs. Le Conseil-exécutif a adapté en conséquence l’ordonnance cantonale sur les cas de rigueur. La réglementation s’applique aux entreprises qui ont enregistré une baisse de leur chiffre d’affaires de plus de 70%. Pour les petites entreprises, les montants maximums alloués sont relevés à 30% du chiffre d’affaires déterminant, avec une limite absolue à 1,5 million de francs par entreprise.

Achèvement du programme d’aide aux cas de rigueur

Lors de la modification de l’ordonnance du 7 avril 2021, le Conseil-exécutif avait laissé entendre aux entreprises qu’elles pourraient réexaminer leur décision initiale lors du programme de mise en œuvre suivant, notamment pour changer de type de cas de rigueur ou pour redéfinir la période de chiffre d’affaires. Une nouvelle disposition a donc été intégrée à l’ordonnance cantonale sur les cas de rigueur afin de permettre aux entreprises d’y réfléchir. Le Conseil-exécutif instaure ainsi des modalités d’une clôture simplifiée et ordonnée du programme au 31 août prochain.

 

Vous trouvez de plus amples informations sur le site internet du SECO.

 

Offre gratuite de soutien de be-advanced

Ce service, destiné aux PME et start-ups, se concentre sur les trois thématiques:  

  1. Compensation financière / sécurisation des liquidités 
  2. Mesures organisationnelles à court terme 
  3. Possibilités de diversification

Le processus est le suivant: premier entretien d'une heure, puis huit heures de coaching avec un spécialiste accrédité. En raison de la situation actuelle, le pool de coachs a été augmenté à 30 spécialistes. Vous trouvez l'offre sur le lien suivant: https://be-advanced.ch/fr/covid-19/